BLOG

[Azure] Comprendre et réduire ses coûts Logs Analytics ByFinopsia

Espace de travail (Workspace) 

Azure Log Analytics Workspace (ou espace de travail) va vous permettre de collecter les data des logs et de les stocker, les sources qui elles, peuvent venir de différents horizons : VMs Windows ou Linux, ressources sous une souscription, évènements des services PAAS etc ... l'espace de travail nous permet aussi d'effectuer justement la plupart de nos optimisations monétaires.

Pour plus d'informations : https://docs.microsoft.com/fr-fr/azure/azure-monitor/logs/quick-create-workspace

Les drivers de coûts

Avant de pouvoir optimiser nos coûts, il faut déjà définir ce qui les génère, en général :

  1. L'ingestion des logs

  2. La rétention des logs

  3. L'exportation des logs

Il existe bien d'autres drivers mais les principaux coupables sont les trois cités ci-dessus, même si la rétention et l'exportation sont des coûts non négligeables, on va aujourd'hui se centrer sur l'ingestion des logs, qui est en général prédominant par rapport aux autres.

Pour plus d'informations : https://azure.microsoft.com/fr-fr/pricing/details/monitor/

 

Géolocalisation

Comme pour quasiment la totalité de vos ressources sur Azure, vos coûts risquent de varier selon la localisation de vos Logs. Par exemple, il est plus rentable de se positionner en Europe Occidental qu'en France Central à l'heure actuelle, n'hésitez pas à vérifier, selon vos besoins, les différentes régions mises à dispositions par Azure. Un point souvent oublié mais qui nous permets dans un premier temps de faire une optimisation en amont.

Note importante : Le choix de la géolocalisation doit être faite pendant la création de votre workspace Logs Analytics, au-delà, une destruction du workspace est nécessaire pour une modification.

Limiter l'ingestion

N'hésitez pas à limiter votre ingestion des logs, ne laissez pas des pics d'ingestion vous prendre par surprise. Il est important de définir une limite quotidienne et restreindre la quantité que vos workspace peuvent ingérer. Il faut bien noter que si vous atteignez la limite quotidienne, vous perdez les données pour le reste de la journée.

L'objectif est donc d'utiliser la limitation comme un moyen de gérer une augmentation inattendue du volume de données de vos ressources managées, ou bien lorsque vous souhaitez limiter les frais non planifiés de votre workspace.

Exemple de limitation réalisée sur un projet :

Sur une moyenne d'ingestion journalière d'environ 60 Go/jour, une limitation à 50 Go/jour a été mise en place, la perte au-delà des 50 Go était acceptable, à noter qu'une mise en place d'une alerte est fortement conseillée pour ajuster, si besoin, la limite.

Une réduction de seulement 10 Go nous permet dès lors d'économiser une moyenne de 21€ / jour soit 651€ / mois.

Réservation de capacité

Dans le cas où la perte de données n'est pas acceptable et qu'une grosse quantité d'ingestion est prévue sur un mois, il est dans ce cas conseillé d'utiliser la réservation de capacité. Vous avez la possibilité de réserver, pour un mois, une quantité d'ingestion de 100200 ou 300 Go avec respectivement 15/20/22% d'économie.

Trois points à retenir pour la réservation :

1 - Centraliser au maximum vos logs dans un seul workspace, plus la quantité est grande plus l'économie est grande.

2 - S'assurer de la stabilité des logs, une réservation à 100 Go avec une ingestion inférieure va vous faire perdre de l'argent.

3 - L'ingestion au-delà de la quantité réservée va vous être facturée en pay-as-you-go.

James Li


Articles similaires