BLOG

L’automatisation : Les robotic process automation s’orientent vers l’IA.

La robotic process automation (RPA) représente une nouvelle étape dans l'automatisation des processus métiers. Ces solutions peuvent traiter potentiellement n'importe quelle donnée en exécutant, telle une macro, une série d'actions préprogrammées et en suivant des règles métiers prédéfinies. Leur champ d'application est vaste puisqu'elles s'appliquent potentiellement à tout type de processus (banque, assurance, administration…) et fonctions supports (finance, ressources humaines, achats, informatique…). Pour améliorer encore leur capacité de traitement, ces plateformes commencent elles aussi à intégrer des couches d'IA.

Les analystes spécialistes de l’IT s’accordent sur le fait que la RPA est un mouvement de fond qui permet d’enclencher la transformation digitale des entreprises via des projets courts dont le ROI est rapide.

Au cœur des processus DevOps, l’automatisation est devenue un pôle important pour les entreprises avec l’intégration continue de nouvelles fonctionnalités et d’améliorations sur leurs solutions logicielles. L’enjeu pour les entreprises est bien de gagner du temps, sans pour autant sacrifier la qualité.

Automatisation robotisée des processus

Dans les grandes entreprises, les utilisateurs des postes de travail informatiques passent beaucoup de temps à interagir avec les différentes applications du système d’information. Pour réaliser leur mission ils sont très souvent amenés à effectuer de nombreuses re-saisies ou copier-coller de données d’une fenêtre à une autre, ou à comparer et vérifier les informations issues de deux applications. L’automatisation robotisée des processus, ou RPA, consiste à mettre en œuvre des « robots logiciels » pour automatiser au maximum ces tâches fastidieuses.

De plus en plus de tâches automatisables

De plus en plus de tâches peuvent être automatisées, notamment les tests ou un ensemble d’intégration de données sur un CRM via des scripts réalisés en interne. Par exemple : l’on peut aujourd’hui mettre à jour un CRM de manière entièrement automatisée via une plateforme comme TENOR, ou encore redistribuer un ensemble de dossiers à des conseillers téléphoniques pour qu’ils puissent les travailler en fonction des priorités définies dans le CRM.

Attended RPA

Sa mise en place est très rapide, puisqu’elle se fait sur le poste de travail, et donc en périphérie du SI. Le « attended RPA » n’a aucun impact sur le système d’information et ne nécessite pas d’intervention sur les applications, qui continuent à fonctionner sans aucun changement. Du coup, les projets de Robotic Desktop Automation sont courts et leur ROI est rapide. Et dans la mesure où le poste de travail ne va pas être simplifié par magie à court terme, les solutions de « attended RPA » vont bénéficier à l’entreprise durant de longues années…

Les robots autonomes ou « unattended RPA »

Un robot logiciel peut, seul, se connecter à des bases de données pour récupérer des informations, leur appliquer des règles de contrôle, exécuter des traitements qui vont produire de nouvelles données, puis injecter celles-ci dans d’autres applications au moyen de leurs interfaces de programmation (API). Cet aspect de la Robotic Process Automation où le robot travaille seul, dans « les soutes » du système d’information, est appelé « unattended RPA ».

Clairement, la RPA doit être envisagé dans sa globalité : en commençant sur le poste de travail, par de la Robotic Desktop Automation, et en se focalisant d’abord sur les processus les plus répétitifs et chronophages, on suscite l’adhésion des consultants à la démarche de transformation numérique de l’entreprise dont on en retire rapidement les premiers fruits.

Avec son offre TENOR, OCSI a mis en place un outil d’automatisation et robotisation de processus et d’actions qui se plugge sur les environnements déjà existants. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus !

Admin

Responsable Ti - Montréal


Articles similaires