BLOG

La Pépinière IBM i d‘OCSI, retour d’expérience

Lancée en 2015 par OCSI pour pallier la pénurie de compétences sur le marché de l’IBM i, la Pépinière IBM i ne cesse de former de nouveaux diplômés tous les ans. Une stratégie gagnant-gagnant qui permet à OCSI de proposer des services qui se raréfient sur la plateforme et à des demandeurs d’emploi de haut niveau d’accéder à un nouveau métier, et surtout, un emploi.

Retour d’expérience d’Emna, l’une des toutes premières diplômées de cette formation et qui fait partie de la  promotion 2015.

OCSI – Comment s’est passée votre approche de la Pépinière IBM i ?

Emna - C’est Pôle Emploi, où j’étais inscrite avec un double diplôme Master 2 en Ingénierie chimique et un diplôme d’Ingénieur en chimie analytique et instrumentation, qui m’a proposé cette formation. J’ai été mise en contact avec la consultante en formation recrutement qui a d’abord consulté mon dossier avant de le transmettre à OCSI et  me faire passer un entretien avec eux.

L’entretien chez OCSI s’est déroulé exactement comme un entretien d’embauche, où il était important de parler de mes expériences passées et savoir si j’avais quelques connaissances en informatique, et surtout connaitre mes motivations pour intégrer la session. C’est allé très vite puisque j’ai rencontré OCSI le 21 mai et ai intégré la formation le 15 juin.

OCSI – Justement, quelles étaient vos motivations ?

E.- J’avais essayé de travailler dans le domaine de la Recherche en chimie, qui est le secteur de ma formation initiale mais je me suis vite aperçue que j’avais besoin de concret et de voir de façon pratique le résultat de mon action dans le monde du travail, chose que la Recherche ne pouvait m’apporter. C’est donc avec cette volonté de pragmatisme que je me suis inscrite à Pôle Emploi.

Quand j’ai eu connaissance de la pépinière, je me suis rendue compte que l’informatique était un monde très vaste qui pouvait ouvrir beaucoup de portes. D’autre part, c’était aussi un nouveau challenge à relever, ce qui, pour moi, est particulièrement motivant.

OCSI – Aviez-vous déjà des connaissances en informatique ?

E.– J’avais eu quelques heures de formation lors de mon cursus universitaire, évidemment, mais clairement pas au niveau de ce que m’a apporté la formation et certainement pas en IBM i.  J’ai découvert un univers très intéressant et à la fois très restreint puisque peu de monde travaille sur IBM i, ce qui fait de nous une communauté forte. D’autre part, les besoins sont énormes et c’est extrêmement motivant.

Enfin, la société OCSI m’a particulièrement intéressée, surtout que les dirigeants, Yannis et Thomas ont été tout de suite très accessibles et très à l’écoute.

OCSI – Comment s’est concrètement passée la suite de la formation ?

E. - Pendant la formation, j’ai signé une promesse d’embauche : si la formation se passait bien, et elle s’est bien passé !, j’étais recrutée chez OCSI pour mener à bien des missions chez ses clients. J’ai donc été embauchée et, à la suite d’un entretien concluant, je suis entrée chez ALD Automotive en tant qu’analyste programmeur IBM i. Cette mission a duré 1 an et 4 mois pendant lesquels j’ai pu mettre concrètement en application tout ce que j’avais appris en formation. J’étais certes junior, mais j’ai été parfaitement accompagnée.

OCSI – Et depuis cette mission ?

E. - Depuis un an, je suis chez UP (ex- Chèque Déjeuner) à Gennevilliers où ma mission est différente de la première puisqu’elle consiste à faire du support IT et non de la programmation : je reçois les appels du métier pour traiter différents types de demandes et d’incidents comme les demandes d’accès, de droits, d’intervention quand la production tombe, incidents remontés par des clients...En tant que pilote TMA, j’ai aussi la tache de piloter les équipes de support en affectant certaines demandes  aux ressources  disponibles qui vont faire  les correctifs nécessaires et gérer les incidents éventuels. Cela me permet aussi d’être confrontée à des notions de management, ce qui est d’autant plus intéressant. J’apprécie énormément la valeur ajoutée qu’on apporte aux utilisateurs.

OCSI – Vous avez des nouvelles des autres membres de votre Promotion ?

E.– Nous étions très proches pendant la formation donc nous avons gardé contact notamment en montant un groupe sur Facebook dans lequel nous échangeons régulièrement sur nos expériences professionnelles mais aussi sur d’autres sujets plus personnels. Nous nous voyons environ tous les deux mois en mode détente.

Je sais donc que la plupart des autres diplômés ont été débauchés par les entreprises où ils ont effectué leur mission et je suis sans doute la dernière issue de la première session de formation à ne pas avoir été débauchée mais ce n’est pas forcément ce que je cherche à ce jour : en étant chez OCSI, je découvre différents postes et différentes entreprises.

OCSI – On peut donc dire que le bilan de cette formation en Pépinière IBM i est très positif…

E. – Oui, c’est très positif car OCSI m’a laissé la chance de prouver que j’étais apte à changer de domaine et j’ai énormément appris, tant sur le plan technique et développement informatique que sur le plan humain, car au final, je fais pas mal de pilotage en définissant les charges de travail de chaque technicien.

OCSI reste présent et suit notre parcours : des déjeuners avec les commerciaux sont régulièrement organisés et nous avons aussi des appels téléphoniques périodiques et des soirées sont régulièrement organisées le jeudi.

Pour en savoir plus sur La Pépinière I , n’hésitez pas à contacter contacter.

Admin

Responsable Ti - Montréal


Articles similaires