BLOG

Transformation digitale : du POC au ROI, tous concernés !

Sujet incontournable du moment, le numérique nous habitue à avoir tout à portée de main et le digital est bien ancré dans certaines entreprises, ou aux portes des  autres. Mobilité, flexibilité des horaires, des lieux de travail, des types de contrats, missions axées sur les projets, collaboration interne et externe, réorganisation des locaux, transformation du métier, multiplication des canaux ou Customer Centrics,: les raisons de passer à la transformation numérique sont nombreuses en même temps que les technologies comme la Réalité Virtuelle, L’IoT, l’Intelligence Artificielle ou l’AR créent de nouveaux usages.

Mais toutes les entreprises n’ont pas encore pris le chemin de la transformation digitale, que ce soit par manque d’information et d’accompagnement  ou par manque de budget, alors que cette transformation est pourtant vitale et indispensable dans un monde extrêmement flexible et réactif.

Mais pourquoi envisager une transformation digitale et quels en sont les facteurs clefs de succès ?

La blogueuse IT Mallys, Jean-Baptiste Lefevre, Project Manager / IT / MOA DX Lab BDDF BNP Paribas et Mickael Guérin, consultant Expérience Client à La Poste, nous ont accordé de leur temps pour nous aider à répondre à ces questions.

La transformation digitale : pourquoi elle est nécessaire

« Lors du Digital Summit le salon dédié à la transformation digitale qui s’est déroulé à Lyon le mois dernier, le constat a été clair: 1 entreprise sur 5 est vouée à disparaître dans les 3 ans si elle n’intègre pas les enjeux de la transformation digitale.  Internet existe depuis 28 ans et certaines entreprises françaises n'ont toujours pas de site » : la blogueuse Mallys pose clairement le débat.

Car il s’agit bien de préparer le futur de l’entreprise dans un contexte international où grands acteurs comme petites startups peuvent venir rogner des bouts de métiers historiques comme  la banque. Pour ne citer qu’eux, les FinTech ont vu la création de N26, Amazon est en train de grignoter des parts de marché sur la grande distribution traditionnelle : prendre le chemin de la transformation digitale, c’est apporter une expérience utilisateur nouvelle et proposer des produits et des services en adéquation avec les nouveaux usages.

En effet, paiement avec Messenger, wallets sur les téléphones, magasins autonomes qui se déplacent sans employés où les consommateurs paient avec Wechat, distributeurs automatiques de voitures : la réalité de demain se prépare et les tendances arrivent de tous les côtés, au gré des CES de Vegas et des annonces du Gartner.

« Et le paiement par téléphone portable n’est qu’une expérience comme une autre car demain l’on pourra payer grâce à la reconnaissance faciale, avec une empreinte digitale, un sourire ou n’importe quoi auquel on n’a pas encore pensé. L’idée est de proposer le minimum d’efforts », confirme Jean-Baptiste Lefevre

Et Mallys de conclure : « La digitalisation permet aux entreprises de participer à l’économie globale et favorise l’entrepreneuriat. »

La transformation digitale : au-delà du POC, un véritable ROI

Les exemples sont nombreux mais la transformation digitale a bien commencé pour bon nombre d’entreprises.

Carrefour a déjà déployé dans l'entrepôt de Saint-Quentin Fallavier, en Isère, un système qui consiste à faire venir les produits jusqu'aux préparateurs et non l'inverse. Ce « Projet Méca », c’est son nom, permet au distributeur d’élargir le choix proposé aux clients en passant à 15.000 références traitées sur le site.

La division Banque de Carrefour est d’ailleurs en train de mener un projet avec OCSI (cf notre dernier article : « Automatiser les tests de non-régression : le cas concret d’une banque »).

Orange France a mis en place plusieurs projets en parallèle sur la transformation digitale en interne : digitalisation de sa relation avec les clients et aussi celles de ses employés (portail d’innovation participative OZ où chacun peut transmettre des idées ou encore l’application HandUp, sorte de WhatsApp d’entraide). 

La Poste, oui La Poste !, a mise en place la première route officielle de livraison par drone et repensent les nouveaux business models pour employer les collaborateurs dans l’accompagnement des seniors au quotidien.

Transformation digitale : pour qui ?

Si tous les secteurs d’activité sont concernés et seront tous fortement impactés par la transformation digitale d’ici 2020, toutes les entreprises n’ont pas amorcé le virage.  « Comme il l’a été dit au Digital Summit, ce seront les rapides qui mangeront les plus lents et les entreprises ne sont pas toutes logées à la même enseigne car certaines Régions sont plus actives que d’autres sur le sujet » complète Mallys. En effet, la Région Auvergne Rhône-Alpes a mis en place un dispositif d’accompagnement pour les entreprises qui souhaitent amorcer leur transformation digitale. 

Certains plus en avance que d’autres ?

Les grandes entreprises sont relativement sur un pied d’égalité : certaines ont créé des labs depuis longtemps, y-compris sur des métiers autres que leur métier historique et sont plus en avance que d’autres, comme la SNCF ou la Poste.

Les PME restent en retrait encore que celles du secteur tertiaire aient de facto adapté les nouveaux usages : OCSI DIGITAL a par exemple travaillé pour un de ses clients leader du leasing automobile sur la digitalisation du parcours client en créant une application mobile hybride (Ionic 2, Angular 2, Typescript) destinée aux conducteurs. Cette application permet de tout faire en ligne du choix du véhicule et des options avec un configurateur intégré, l’intégration des documents dans l’espace personnalisé (permet de conduite) et la signature électronique du contrat.

OCSI DIGITAL a également développé une application mobile et AppleWatch qui sert de portail regroupant l’ensemble des applications web et permettant aux utilisateurs de recevoir des notifications de ces applications.

Les exemples concrets sont donc aussi nombreux que le sujet est vaste : ans notre prochain article, nous aborderons les facteurs clefs de succès d’une transformation digitale réussie. D’ici là, n’hésitez pas à contacter OCSI si vous avez des besoins ou des questions sur votre projet.

Contacter OCSI.

OCSI


Articles similaires